martedì 27 luglio 2010

...


Ma chère A.,

j’écris “ma chère” même si nous ne connaissons pas…peut-être j’ai rien à perdre et rien à gagner par ces mots… Pourquoi le-faire? 
Il y a quelques mois, T. m’a conté de ton séjour en Italie. J’étais étonnée, confuse, peinée. J’aurais voulu des réponses, des explications… j’aurais voulu savoir pourquoi tout doit être si difficile. Parce que c’est difficile trouver quelque chose qui nous rende vraiment heureux mais…aussi quand nous réussissons…et conquérons par beaucoup de sacrifices un peu de bonheur, quelqu’un (ou quelques situations) nous convainc de la nécessité de tout laisser pour revenir en arrière et souffrir encore une fois.
Et cette fois… le temps se dilate, la douleur semble ne vouloir jamais s’éloigner.
J’ai toujours eu beaucoup d’attentes, j’ai toujours fait beaucoup de projet, jour après jour, mois après mois, année après année. Mais j’ai compris que la vie ne suit pas nos parcours, heureusement ou malheureusement…
Aujourd’hui je suis désillusionnée, polémique, méfiante. Je ne reconnais plus ni amis ni ennemis. Je ne cherche plus la bonheur.  Ma plus grande aspiration est…la neutralité. Tout ce que je voudrais est…vivre sans douleur et, pour y réussir, je suis disposée à tout renoncer.  Je désire que mes journées s’écoulent sans penser, je ne veux plus écouter mon cœur. Je ne croie plus dans l’amour, plus dans la bonheur parce que, partout où je regarde, je ne vois que signes de leur inconsistance.
Mais toi, chère A., toi , tu a touché du doigt situations et sentiments qui existent seulement dans mon esprit…j’en ai entendu parler mais j’ai jamais trouvé des réels témoignages… Je me regarde dans le miroir chaque jour, je vois ce que je suis devenue et je pense que…
si tu a trouvé quelque chose qui vaut la peine, quelque chose qui fait sourire ton cœur …n’y renonce pas. Tu ne pourrai jamais vraiment oublier et un jour tu regarderas en arrière et passeras tes journée en demandant qu’est-ce qu’il aurait passé si seulement tu avais eu le courage d’essayer…et ça vaut pour la foi et pour toutes les personnes que nous décidons d’éviter pour empêcher qu’il nous rappellent chaque moment ce que nous avons perdu… Et moi…je peut bien comprendre que est-ce qu’il représente. Alors…
Arrête-toi et prends ton temps pour bien réfléchir sur tout ce que tu as eu la chance de rencontrer au cours de ton chemin.
Pas de regrets…

Nessun commento:

Posta un commento